Autosuffisance en riz au Sénégal : Le ministre Moussa Baldé se projette en 2023

Interpellé par les journalistes sur le programme d’autosuffisance en riz, annoncé depuis quelques années, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement a donné rendez-vous en 2023. “Nous allons tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif, en 2023”, a déclaré Moussa Baldé, jeudi, lors de la conférence de presse du gouvernement.

Revenant, en effet, sur le programme, il soutient que techniquement, le Gouvernement avait divisé les objectifs en deux. “On a dit qu’on voudrait 1 million de tonnes dans le cours 2017 pour le riz irrigué et 600.000 tonnes pour le riz pluvial”, a-t-il notamment rappelé, soulignant qui si ces objectifs ne sont pas atteints, c’est en partie parce qu’il y a des « contraintes » au niveau de la double culture intégrale.

Selon lui, cela veut dire qu’on doit faire 50 hectares pendant la contre-saison et 50 autres hectares pendant l’hivernage. “En 2012, le Sénégal produisait 400.000 tonnes de riz de Paddy, en 2020, on attend une production de 1.400.000 tonnes, soit 1.000.000 de tonnes de plus”, a rappelé Moussa Baldé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *