Autoroute à péage : 1 milliard de bénéfice par mois pour Senac…

C’est une information qui va  peut-être accélérer la révision tarifaire sur l’ensemble du tronçon qui va jusqu’à Thiès, Mbour et Touba, comme exigé par le president Macky Sall.  

Ce vendredi, à l’émission Jakarlo, le tonitruant journaliste a encore fait une révélation de taille. Cheikh Yerim Seck a informé que l’autoroute à péage gérée par Gérard Senac, PDG d’Eiffage, la société concessionnaire de l’infrastructure pour 30 ans (le contrat court jusqu’au 30 novembre 2039), génère un chiffre d’affaire de 1 milliard FCFA par mois.

Selon Eiffage, rapporte Financial Afrik, sur chaque 1000 francs payés sur le péage, 300 frs vont à l’Etat, 400 au remboursement de l’investissement et 300 au concessionnaire.

Une clé de répartition qui doit évoluer, d’autant que, selon les indiscrétions, le contrat de concession avait été élaboré sur des estimations de trafic largement dépassées.

Au delà de la polémique sur les tarifs, c’est certainement tout le contrat BOT attribué à Eiffage en 2007 par décret qu’il faudrait revoir à la lumière du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *