Avenue “rebaptisée” Macky Sall : “C’est une insulte…,Mansour Faye fait du “Ma Téyisme”, Adama Gaye

Donner le nom de Macky Sall à des rues, avenues et édifices publics  comme le veulent Aliou Sall, Mansour Faye et Sada Ndiaye est dangereux et source de violences, selon Adama Gaye. Le journaliste-consultant a rappelé que les trois prédécesseurs de l’actuel président de la République se sont tous abstenus de pareilles pratiques qu’il dénonce.

Adama Gaye a passé au peigne fin l’histoire des Présidents sénégalais pour mieux cerner ce qu’il qualifie d’”extrêmement grave” sur Rfm.  Et de rappeler qu’”avant, avec Léopold Sédar Senghor, il a fallu attendre qu’il quitte le pouvoir en 1980 pour que des noms d’endroits lui soient attribués, notamment un stade et une avenue“.

Abdou Diouf

Quant à Abdou Diouf, poursuit le journaliste-consultant, “il a attendu 14 ans pour que le Centre internationale de conférence de Diamniadio soit dénommé après lui.

Abdoulaye Wade

Pour ce qui est de Abdoulaye Wade, dit-il, c’est encore plus intéressant puisque, “malgré toutes les infrastructures physiques dont il est à l’origine, y compris l’aéroport international de Dias dénommé désormais Blaise Diagne, il a refusé publiquement“.

Macky Sall

Quant à Macky Sall, maintenant, ce qu’on voit, c’est du n’importe quoi“, a notamment pesté Adama Gaye regrettant que, d’abord, c’est le frère Aliou Sall. “C’est pire encore avec Mansour Faye qui fait du “Ma Téyisme” comme on dit en wolof. “C’est une insulte comme s’il y avait pas des personnes connues et reconnues comme Mawade Wade par exemple“, a regretté M. Gaye.

Cas Sada Ndiaye

Le journaliste ne souhaitait pas trop parler sur le cas Sada Ndiaye qu’il considère comme “le symbole de l’indignité” pourvu que ce dernier “soit fait passer maintenant pour le cousin de Macky Sall“. Adama Gaye de rappeler la loi, “Sada Ndiaye” que le nommé lui-même avait fait voter à l’Assemblée nationale “il y a une dizaine d’années, une loi scélérate qui a permis l’éviction de Macky Sall de ce poste“.

Danger

Et dire que c’est trop et c’est dangereux parce que non seulement, ces décisions-là seront révoquées dans la mesure où demain, on déconstruira tout ce qui est anormalement fait sous le régime de Macky Sall, mais il y a le risque réel qu’il y ait des violences autour de ces dénominations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *