Soumaïla Cissé, ex-otage, opposant Malien, décédé du coronavirus

Le principal opposant malien Soumaïla Cissé, qui avait été retenu en otage pendant six mois par des jihadistes, est mort vendredi du Covid-19 en France, a-t-on appris auprès de sa famille et de son parti.

Le principal opposant malien Soumaïla Cissé, qui avait été retenu en otage pendant six mois par des jihadistes, de mars à octobre 2020, est décédé, vendredi 25 décembre, du Covid-19 en France, a-t-on appris auprès de sa famille et de son parti.

“Soumaïla Cissé, leader de l’opposition malienne, est décédé ce jour en France où il avait été transféré pour des soins du Covid-19”, a annoncé à l’AFP un membre de sa famille, une information confirmée par un responsable du parti.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *