Présidence de la CAF : pourquoi le choix de Motsepe et l’intervention de la Fifa irritent les amateurs de football?

L’élection du président de la FIFa n’a plus de suspens. Un accord entre les différents candidats sous l’égide de la Fifa a abouti au choix du Sud-africain Moetsepe. Une décision considérée par beaucoup d’amateurs de football comme une ingérence de la Fifa dans la gestion de la Confédération africaine. La CAF est-elle une Confédération de seconde zone où la Fifa se permet une ingérence qu’elle n’oserait pas ailleurs?

En effet, sous l’égide de la FIFA, le “Protocole de Rabat”, qui s’est négocié dans la capitale marocaine les 27 et 28 février 2021, a abouti au consensus entre les quatre candidats : le Sénégalais Augustin Senghor, le Sud-Africain Patrice Motsepe, l’Ivoirien Jacques Anouma et le Mauritanien Ahmed Yahya.

Cette décision est diversement appréciée par beaucoup de techniciens et d’amateurs de football qui la perçoivent comme une ingérence de la Fifa dans la gestion de la Confédération africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications