Violation des droits humains : Washington épingle le Sénégal

Hier mardi, le département d’Etat américain a rendu public le rapport annuel (2020) du département d’Etat sur les droits de l’homme. Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a déploré une situation des droits humains qui “ continue d’aller dans la mauvaise direction “. Ce dernier, a promis de les défendre partout  dans le monde, y compris chez les partenaires des États Unis.

Pour le Sénégal, Washington dénonce plusieurs violations des droits de l’homme qu’il impute à l’Etat ou à ses agents. Il est également reproché à Dakar de manquements au respect de l’intégrité de la personne, notamment avec la “privatisation arbitraire de la vie et autres meurtres illégaux ou à motivation politique “. Alors que la Division des investigations criminelles ( Dic) aurait échoué à lutter contre l’impunité ou la corruption sur les abus de la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *