Mouhamed Rajab: “Macky est un homme d’Etat (…) Il a même dépassé son père, Me Wade

Que Barthélémy Dias arrête de négocier, qu’il vienne“, c’est du moins l’appel de Mouhamed Rajab. Le Président de l’Union Démocratique Républicaine (UDR) et membre de la Coalition Benno Bokk Yakkar (BBY), s’est entretenu avec Senego. Une interview lors de laquelle il est revenu sur les émeutes notées dans la capitale, l’affaire de viol présumé concernant Ousmane Sonko à Adji Sarr, la main tendue du chef de l’Etat à la jeunesse, entre autres sujets.

04 avril et Covid-19…

A l’occasion de ce 04 avril, 61e fête de l’indépendance  du Sénégal dans un contexte de Covid-19, Mouhamed Rajab trouve tout à fait logique qu’on assiste à une prise d’armes au Palais de la République :”L’année dernière, si je ne me trompe,  le Président de la République a fait la même chose à cause de ce coronavirus qui est encore là. Puisqu’il a dit et répété tout haut et tout fort, qu’il faudrait qu’on soit encore très conscient pour éradiquer ce phénomène, ce virus…

A la jeunesse: “Macky ne dort pas…

Il retient aussi du discours du Président Macky Sall de cette veille de la fête de l’indépendance, le message adressé à la jeunesse. Selon le leader de l’UDR, “le Président a frappé fort en parlant à cette jeunesse pour lui dire ‘je suis là et je serais là pour vous’. Cela, il faut que la jeunesse le comprenne. Vu le budget qu’il va débloquer, plusieurs milliards…, vous pensez que ce n’est pas un bon point pour notre pays? Une fois pour toutes, j’en profite pour lancer un message à la jeunesse et à tous ceux qui ont envie d’entendre que Macky ne dort pas, Macky est là. Il n’est pas avide de ce pouvoir…

Macky a “dépassé” son père Wade…

C’est un homme d’Etat. Et ça, il faut le reconnaître. C’est quelqu’un qui a même dépassé son grand et père Abdoulaye Wade. Si vous allez lui demander (Me Wade), il ne va pas le nier… Un grand homme comme lui (Macky Sall), même si vous l’égratignez, même si vous êtes en face de lui et vous dites du n’importe quoi sur lui, il vous écoute et il saura comment réagir. Voila un grand homme, voila quelqu’un qui sait se dépasser, qui sait être à la hauteur des attentes de tout un peuple qui croit en lui et qui pense, malgré ce qui s’est passé dernièrement (les émeutes)…

Sur les émeutes…

Mouhamed Rajab, rappelons-le, en plus d’être membre de la mouvance présidentielle, avant tout un homme d’affaire. Partenaire de la multinationale total, il fait partie des impactés. Deux de ses stations ont été saccagées lors des manifestations. Un mouvement d’humeur qui a occasionné le saccage de commerces, entre autres, entraînant ainsi des milliers de pertes d’emplois dans la capitale. Des soutiens de familles, des pères de familles… Et justement, sur ces émeutes, M. Rajab reconnait que personne ne s’y attendait. Toutefois, il se demande ce qui a motivé ces manifestations.

Appel à la jeunesse…

J’ai entendu parler de Djihadistes et je ne sais quoi. Qui sait? Parce que que si on voit des hommes armés tirer sur les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, je sais que notre armée, notre police, notre gendarmerie est à la hauteur de ces émeutes“, précise-t-il. Non sans souligner que là encore, son leader a compris et qu’il fait avancer ses pions, “même si ce n’est pas rapide, mais il le fait pour solutionner les maux des Sénégalais.

Et à l’occasion de ce 04 avril, mois Mouhamed Rajab, Président de l’Union Démocratique Républicaine (UDR), je me permets de lancer un appel solennel à toute la jeunesse sénégalaise (intellectuels, étudiants, Baol Baol, marchands ambulants), cette jeunesse qui représente 60% de la population sénégalaise, je leur demande de réfléchir ensemble parce qu’on a besoin de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *