Commissaire Keïta: “Sonko est entré dans nos vies par effraction, en usant de mensonges…”

“J’étais entrain de désespérer de voir des voix s’élever contre le projet funeste de cet homme (Ousmane Sonko) qui est entré dans nos vies par effraction, en usant de mensonges, d’insolences et manipulations, de chantages et de complots contre le Sénégal et son peuple”, déclare ancien commissaire de police, Cheikhna Keïta. A l’en croire, de désespérer parce-que dès le départ, il avait senti le coup.

Répondre de leurs actes…

Selon l’ancien commissaire de police, Cheikhouna Keïta, il est d’accord avec Françoise Hélène Gaye. Le leader de Pastef, Ousmane Sonko est un Tartufe des temps modernes. “C’est pourquoi je reviens ici pour dire que dans cette affaire malheureuse qui a causé des morts et des destructions importantes de biens de toutes sortes, les fautifs doivent absolument répondre de leurs actes, pour que plus jamais d’autres aventuriers ne soient tentés de suivre leurs traces”, ajoute-t-il.

Bien commun…

Pour lui, le Sénégal étant notre bien commun le plus précieux, nous lui devons plus que le sacrifice de supporter d’être calomnié et insulté. Et force doit rester à la loi, pour que ses institutions demeurent Fortes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *