Casamance : L’armée détruit (encore) deux postes du MFDC

L’armée sénégalaise ne lâche pas les rebelles. Elle a encore détruit deux postes avancés du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC).

C’était, rapporte EnQuête, lors d’une opération de sécurisation dans le département de Bignona.

Il s’agit des postes de contrôle de Boussonor et de Ballandir. Deux checkpoints  qui rançonnaient les populations.

En effet, les camions, les motos et même les piétons qui passaient dans la zone devaient passer, impérativement, à la caisse.

Un camion gambien, utilisé dans le cadre du trafic de bois, a également été saisi par l’armée dans la même zone.

Sans parler de plusieurs champs de chanvre indien qui ont aussi été détruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *