Gré à gré à la Douane : L’ARMP casse un marché de 800 millions

La Douane a été “prise en flagrant délit” dans le cadre d’un marché relatif à la demande d’autorisation d’entente directe pour la construction de bâtiments devant abriter le Bureau de Moussala.

Selon Les Échos, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a bloqué le marché de 800 millions Fcfa, “après avoir décelé plusieurs irrégularités”.

La Douane avait justifié son gré à gré par la menace terroriste, le trafic international d’armes et de drogue.

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), qui trouve ces arguments “fallacieux”, a tout simplement annulé le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *