Le propriétaire de Liverpool présente ses excuses aux supporters, aux joueurs et à Jürgen Klopp

John W Henry, propriétaire du club de Liverpool, a présenté mercredi ses excuses aux supporters du club pour la participation du club au projet de Super Ligue européenne dissidente, dont il s’est finalement désolidarisé mardi.
“Je veux présenter mes excuses à tous les fans et les supporters du Liverpool Fooball Club pour le trouble causé lors des dernières 48 heures”, a expliqué le milliardaire dans une vidéo diffusée sur toutes les plateformes du club.
Les Reds faisaient partie de 12 équipes européennes qui avaient présenté lundi un projet de ligue européenne semi-fermée à 20 clubs, dont 15 places auraient été garanties tous les ans aux membres fondateurs.
 
Le projet a soulevé un tollé sportif, médiatique, politique, et même des critiques internes à peine voilées au sein des clubs, qui ont amené mardi soir le “Big 6” anglais – outre Liverpool, les deux Manchester, Chelsea, Tottenham et Arsenal étaient impliqués – à se retirer du projet. Les six autres clubs, trois espagnols et trois italiens ont annoncé qu’ils allaient “remodeler le projet” après ces défections. 
 
“Je vous ai entendu”
“Le projet présenté n’aurait jamais été mené à bien sans le soutien des supporters (…) Pendant ces 48 heures, vous avez très clairement exprimé qu’il n’irait pas à son terme. Nous vous avons entendu. Je vous ai entendu”, a assuré Henry dans sa vidéo.
 
Le milliardaire s’est également excusé auprès de son entraîneur Jürgen Klopp, du président Billy Hogan et des joueurs. “Ils n’ont absolument aucune responsabilité dans ces troubles. Ils ont été les premiers troublés et injustement”, a assuré Henry qui s’est dit “seul responsable des choses négatives inutiles des derniers jours”.
 
Les joueurs et Klopp avaient pris leurs distances
Lundi, Klopp et le milieu de terrain James Milner avaient pris leurs distances avec le projet. “J’aime l’aspect compétitif dans le football, j’aime l’idée que West Ham (actuellement 4e et virtuellement qualifié pour la C1) puisse jouer la Ligue des champions l’an prochain. Je n’ai pas envie qu’ils y soient, pour être honnête, parce que nous on veut y être, mais j’aime qu’ils aient une chance”, avait déclaré le coach allemand lundi soir.
 
“C’est quelque chose que je n’oublierai pas et qui montre le pouvoir qu’ont les supporters et qu’ils continueront à avoir à juste titre”, a encore ajouté John W Henry dans sa vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *