Bébés morts à Linguère : Le rapport technique sera remis à Macky

Le rapport technique sur l’affaire de l’incendie mortel à l’unité de néonatalogie de l’hôpital Magatte Lô de Linguère, est sur le bureau du ministre de la Santé et de l’Action sociale, depuis hier lundi 26 avril.
 
Ainsi, Abdoulaye Diouf Sarr a la charge de le remettre, en priorité, au chef de l’Etat Macky Sall, avant qu’il ne soit publié.  
 
En attendant, des révélations ont été faites sur les circonstances de la disparition tragique des quatre bébés. Des éléments d’enquête semblent incriminer le comportement du personnel de garde.
 
En effet, l’une des couveuses qui s’est ouverte serait à l’origine de l’incendie. Il s’y ajoute que le personnel de garde ne se trouvait pas sur place. «L’incendie serait partie de l’une des couveuses laissée ouverte et qui, normalement, devait être fermée quand elle fonctionne. L’agent de santé de garde, une femme absente des lieux, a fermé à clé la salle de l’unité de néonatalogie. La réponse qu’elle a livrée est qu’elle prenait sa douche. Une très longue absence qui n’a pas profité aux nouveau-nés qui ont péri dans les couveuses calcinées», a informé Rfm.
 
La radio privée renseigne que la thèse du climatiseur qui a subi un court-circuit est ainsi écartée. Les dernières pistes évoquent plutôt une négligence humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *