Emploi des jeunes : Macky met la pression au gouvernement

Les ministres chargés de l’emploi des jeunes ont intérêt à donner des résultats dans les semaines à venir. Le chef de l’Etat ne leur accordera certainement pas de répit. Après le conseil présidentiel tenu le 22 avril, Macky Sall est revenu sur cette épineuse question, hier en conseil des ministres.

Il a rappelé avoir adressé neuf (09) directives au gouvernement. Lesquelles ont pour mission d’intensifier l’exécution à l’échelle nationale du Programme d’urgence pour l’Insertion et l’Emploi des jeunes. Ce programme, conçu après les émeutes de mars, est doté d’une enveloppe de 450 milliards de FCFA en 3 ans (2021-2023).

« Le Chef de l’Etat signale l’urgence de déclencher les opérations de recrutement des soixante-cinq mille (65 000) jeunes à partir du mois de mai 2021, après l’adoption par décret du dispositif relatif à la mise en place du Pôle Emploi et Entreprenariat au niveau de chaque département qui, sous l’autorité du Préfet, regroupera la représentation de toutes les entités publiques concernées (ANPEJ, 3FPT, DER/FJ) soutenues par le FONGIP, l’APIX et d’autres structures d’encadrement en fonction des besoins ».

Macky Sall instruit d’ailleurs les ministres de l’Emploi et de la Jeunesse, co-présidents du comité permanent du Conseil national pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes (CNIEJ), de veiller à la tenue de cette instance tous les 15 jours. Un travail qui devra se faire en relation avec les ministres de l’Economie, des Finances, du ministre secrétaire général de la présidence de la République et du ministre chargé du suivi du PSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *