Ce que révèle l’audit du fichier électoral

Les experts de la Mission d’audit internationale ont fini de passer à la loupe le fichier électoral dont les conclusions ont été remises au comité de suivi composé du pouvoir, de l’opposition, des non-alignés et de la société civile.
 
“Ni doublon, ni mineur”
 
Dans le document consulté par L’AS, “il n’y a aucun doublon, encore moins de mineur inscrit dans le fichier”.
 
À signaler que la majorité présidentielle a été accusée d’avoir enrôlée des mineurs dans le Nord du pays pour voter.
 
Mais, un membre de l’opposition, joint par le journal, renseigne qu’il n’a jamais été question de doublon.
 
500 000 personnes ont changé de lieu de vote
 
Mais, d’après des sources de Walf Quotidien, “le fichier est corrompu”. En effet, “500 000 personnes ont changé de lieu de vote”.
 
Seulement, 50% de jeunes de 18-25 ans sont inscrits à partir des révisions des listes électorales entre 2016 et 2018.
 
Et, pour accéder au fichier, il faut une autorisation des Malaisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *