[Vidéo] Soutien à Kilifeu : Sonko défie le préfet et annonce une marche nationale avec ou sans autorisation

Le président du parti Pastef, Ousmane Sonko, était ce matin au tribunal de grande instance de Kaolack pour apporter son soutien à Kilifeu, membre du mouvement Y en marre en garde-à-vue depuis 3 jours.
 
L’opposant venu lui témoigner sa solidarité, d’indiquer qu’ils n’accepteront pas que Kilifeu soit l’agneau du sacrifice. “Nous connaissons les méthodes de Macky Sall qui passe tout son temps à épier les gens qui ne sont pas avec lui”, peste Ousmane qui est, par ailleurs, revenu sur le cas du préfet de Kaolack. Ce dernier, dit-il, “aime chantonner partout que quand il sera à Kaolack il n’y aura pas de manifestation, nous lui disons qu’il raconte ses rêves, il est trop petit pour empêcher des manifestations”.
 
Ousmane Sonko de mettre l’autorité administrative au défi : “Nous organiserons une grande marche ici à Kaolack avec ou sans autorisation”, convaincu que cela va se tenir car, “nous tenons des marches partout et que Kaolack ne peut pas être l’exception.
 
Et pire encore, il se permet de leur dire d’aller discuter avec le directeur de la Senelec. Depuis quand le préfet est un intermédiaire politique et joue les maquereaux politiques? Ceci est inacceptable”, fulmine le président du parti Pastef.
 
Enfin, Ousmane Sonko a profité de l’occasion pour appeler tous les patriotes, les leaders politiques, la société civile et tous les sympathisants, de sortir massivement ce soir pour manifester à la Place de la Nation, qui est le début d’une série de manifestations pour la libération des détenus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *