Cheikhna Gassama :« Si Macky respectait la Casamance, Cissé Lo n’oserait pas nous traiter de rebelle »

L’homme d’affaire Cheikhna Gassama s’est joint aux concerts d’indignations suite aux propos déplacés de Cissé Lo, tenus à l’endroit des militants de Pastef. Pour M. Gassama, si Mousphata Cissé Lo a osé traiter certains fils de la Casamance de rebelle, c’est  cause au président Macky Sall. 

 « Il n’y’ a rien à chercher de midi à quatorze heures. Moustapha Cissé Lo avait bien préparé sa sortie. Il vient de démontrer qu’il n’a aucune considération en vers les gens du Sud à l’image de son patron Macky Sall. Depuis 2012, les fils de la Casamance n’ont rien bénéficié de ce régime.  Sinon que des petits ministrons et des DG. Ces derniers n’ont même pas un budget aucun pouvoir décisionnel. Or de Senghor à Wade, les Casamançais étaient bien considérés et avaient des bons postes. Avec Me Wade tous les départements de la Casamance avaient des ministres. Cissé Lo a été envoyé mais il va le regretter car dieu n’aime pas l’injustice», a-t-il averti. 

Il a par ailleurs demandé à tous les Casamançais de prendre leurs responsabilités pour dénoncer cette injure à travers les bureaux de vote ou nos plumes…« Si Macky Sall respectait la Casamance, Cissé Lo n’oserait pas nous traiter de rebelle. C’est à nous de les imposer ce respect à travers les urnes et nos plumes. »  

Sur la nouvelle sortie de Cissé Lo, Cheikhna Gassama est catégorique, « Il ne devrait même pas prononcer le mot rebelle. Le fait de dire que Sonko a reçu des rebelles chez sa maman même est très grave. Nous sommes fiers de notre Casamance car sommes des gens dignes. » Par ailleurs, il a dénoncé le silence des hautes autorités du Sud et l’association des cadres Casamançais sur la gravité des propos tenus par le député Moustapha Cissé Lo, membre influent de l’APR.