Cher Président,… montrez-nous juste un peu de votre élégance.

Cher Président,

Vous voilà déjà, aujourd’hui, atteindre les 58 ans de votre vie. C’est une chance parce que, dans ce pays que vous gouvernez, beaucoup de héros qui ont eu à se battre pour sa souveraineté n’ont pas atteint cet âge. Le résultat restera le même: ils sont partis après avoir écrit les plus nobles pages de notre histoire et leurs noms resteront toujours en souvenance dans notre imaginaire collectif. Un jour, comme eux, vous partirez. Qu’allez-vous léguer comme image aux générations futures? Une belle image comme héritage de votre vivant, je vous souhaite.

58 ans, ou même plus ou moins, ce n’est pas le plus important. Le plus important, à mon avis, réside dans ces propos de Sénéque : « La vie est comme une pièce de de théâtre, ce qui importe ce n’est pas qu’elle dure longtemps mais qu’elle soit bien jouée ». Est-ce qu’il vous arrive parfois, dans l’intimité de votre conscience, de vous demander si vous êtes en train de bien jouer le rôle de président auquel la Nation sénégalaise vous a confié.

Monsieur le Président,
Cet écrit ne sera pas trop long, je voudrais tout simplement vous inviter à une réflexion (introspective ) pour mieux écouter la voix du peuple, avant de vous souhaiter mes meilleurs vœux pour cette année de plus et de moins que vous gagnez et perdez en même temps dans votre vie.

Avant mes souhaits, je vous rappelle, et vous le savez déjà, que des Sénégalais dignes sont actuellement arrêtés de manière arbitraire parce qu’ils faisaient une marche jusqu’au palais de la République, où vous êtes actuellement locataire pour la durée de votre mandat, pour avoir dit Non à la hausse du prix de l’électricité.

Cher Président,
L’élégance est bien sénégalaise. En tant que sénégalais, président de surcroît, je suppose que vous en avez. En ce jour qui marque votre anniversaire, l’élégance voudrait que vous demandiez la libération immédiate de ces Sénégalais arrêtés pour avoir choisi de porter la voix du peuple. Qui d’entre nous ne souhaiterait pas la baisse du prix de l’électricité ?

Cette libération, les Sénégalais ne le quémandent pas; ils sont conscients que de la même manière qu’un problème politique se règle par une solution politique, une arrestation politique aussi demande une libération politique. De préférence, oubliez toutes nos interprétations sur cette arrestation et montrez-nous juste un peu de votre élégance.

Monsieur le Président,
L’élégance est une vraie valeur pour un père de la Nation, comme le dit le jargon de la Constitution. Père, soyez élégant.
Imaginons de voir comme titres dans les journaux: « Babacar Diop, Guy Marius et Cie libres le jour d’anniversaire du président ».
À quel point ce genre de titre pourrait nourrir la fierté d’un président ? Juste un peu d‘élégance.

Cher Président,
Nous autres Sénégalais, nous oublions tout aujourd’hui pour faire montre de notre galanterie pour vous souhaiter, Monsieur le Président de la République du Sénégal, une longue vie pleine de bénédictions. Puisse Dieu vous apporter son aide dans cette difficile mission qui vous est assignée.

PS: Après la liberté immédiate des personnes que j’ai citées dans le texte, nous passerons aux cadeaux d’anniversaire.
En attendant, veuillez recevoir, Monsieur le Président, mes meilleurs vœux.

Par Elaz Ndongo Thioye, un fils du Sénégal.

Visitez le premier portail d’information et de divertissement de la jeunesse sur senjeunesse.com

Visitez l’univers des ados et des jeunes sur www.senjeunesse.com/univers-adosjeunes