Coronavirus : Des milliers de personnes protestent en Allemagne contre les restrictions

Des milliers de personnes dans la capitale allemande, Berlin, ont participé à une manifestation contre les restrictions du pays en matière de coronavirus.

Les manifestants ont déclaré que les mesures prises, notamment le port de masques, violaient leurs droits et leurs libertés.

La police a dispersé la manifestation, affirmant que les organisateurs n’avaient pas respecté les règles d’hygiène en matière de coronavirus.

L’Allemagne a été moins touchée par la pandémie que certains pays européens, mais le nombre de cas est en augmentation.

Vendredi, elle a enregistré plus de 900 nouveaux cas et sept décès.

Que s’est-il passé lors de la manifestation ?

Selon les responsables, environ 20 000 personnes ont participé à la manifestation de Berlin samedi.

Les organisateurs avaient déclaré que c’était une “journée de liberté” après des mois de restrictions dues au coronavirus.

Les manifestants ont brandi des banderoles portant des slogans tels que “Corona, fausse alerte” et “Nous sommes obligés de porter une muselière”.

Damien McGuinness de la BBC a déclaré que certains participants étaient d’extrême droite et que certains étaient des théoriciens du complot qui ne croient pas à l’existence du Covid-19, mais que d’autres étaient des gens ordinaires qui s’opposent simplement à l’approche du gouvernement face à la pandémie.

Bien que l’ambiance de la manifestation ait été pacifique, presque personne ne portait de masque ou n’observait la distance sociale requise, a rapporté notre correspondant.

“Notre demande est de revenir à la démocratie. Nous voulons que les lois qui nous ont été imposées disparaissent, que les masques qui font de nous des esclaves disparaissent”, a déclaré une femme.

La police a ordonné aux manifestants de se disperser en fin d’après-midi. Ils ont déclaré avoir lancé une action en justice contre les organisateurs pour non-respect des règles d’hygiène concernant le coronavirus.

Le ministre de la santé, Jens Spahn, a critiqué les gens pour ne pas avoir respecté les règlements, notamment l’exigence d’éloignement social de 1,5 m.

“Oui, les manifestations devraient être autorisées même en pleine pandémie. Mais pas comme ça”, a-t-il écrit sur Twitter.

Les règles de distanciation sociale et les exigences en matière d’hygiène s’appliquent dans tout le pays, et les gens doivent se couvrir le visage dans les magasins et dans les transports publics. Des tests obligatoires ont été introduits pour les vacanciers qui reviennent de zones à haut risque.

Depuis le début de la pandémie, l’Allemagne a enregistré plus de 210 000 cas de coronavirus et plus de 9 000 décès liés à cette maladie.