Décès du Beleup du Ndukuman : Abdoulaye Diop salue son rôle dans l’inventaire du patrimoine immatériel

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris, la disparition du chef traditionnel Souleymane Ndao, Belep du Ndukumaan.

En saluant la mémoire de l’illustre disparu , je voudrais témoigner de la place prépondérante qu’il occupait comme gardien du temple de nos valeurs multiséculaires et lui exprimer, à cet égard, la reconnaissance de la nation pour le rôle de premier plan qu’il a joué, dans l’inventaire national du patrimoine immatériel mené par le ministère de la culture et de la communication.

Depuis son intronisation, le Belep Souleymane Ndao n’a eu de cesse d’œuvrer au succès de l’entreprise de reviviscence, dans un contexte neuf et sous des formes nouvelles, des royautés et chefferies de notre pays.

Au nom du Chef de l’Etat et du gouvernement, je voudrais adresser mes condoléances les plus émues à sa famille biologique et à toute la chefferie traditionnelle du Ndukumaan.

Que Dieu l’accueille dans son paradis éternel !

Abdoulaye Diop
Ministre de la culture et de la communication.