Défiance de Mary Teuw Niane: Probable rapprochement avec Cheikh Bamba Dièye?

Ancien membre de la coalition Benno Bokk Yakaar arrivée au pouvoir en 2012, Cheikh Bamba Dièye, alors maire de Saint-Louis, fait partie des premiers responsables politiques à tourner le dos au président nouvellement élu, Macky Sall. Un des tombeurs de Wade qu’il avait combattu, le leader du Fsd/Bj se débat aujourd’hui encore dans l’opposition, cette-fois, contre les choix du président Macky Sall qui lui préférera son beau-frère, Mansour Faye, propulsé à la tête de la mairie de Saint-Louis aux élections locales de 2014, contre l’occupant du fauteuil, un allié nommé Cheikh Bamba Dièye.
A Saint-Louis justement, le front anti-Mansour Faye, donc anti-Macky Sall, prend de l’ampleur avec une défection de taille en vue, dans les rangs de l’Apr et de la coalition Benno Bokk Yakaar. En effet: un militant de la première heure, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Mary Teuw Niane, qui a conduit les réformes universitaires très contestées par le mouvement étudiant et par le Saes par moments, a été viré du gouvernement suite au remaniement intervenu au lendemain de la présidentielle de 2019, lequel a vu la réélection du président Macky Sall à un second mandat. 
Aphone et absent de l’espace politico-médiatique depuis lors, Mary Teuw Niane est depuis lors retourné à ses premières amours : les amphithéâtres. Mais il a donné de ses nouvelles, dernièrement, pour annoncer sa candidature à la mairie de Saint-Louis. En clair, il vise le fauteuil de Mansour Faye, une candidature qui passe pour un acte de défiance vis-à-vis de son (désormais ex-mentor ?) Macky Sall.
« J’ai décidé d’être candidat à la mairie de Saint-Louis pour les prochaines locales et nos différents responsables qui sont dans les communes de Fass, Ndiébène Gandiol, Gandon et Mpal seront aussi candidats aux prochaines élections locales », a annoncé le professeur de mathématiques, Mary Teuw Niane (MTN) qui prend ainsi ses distances avec la coalition Benno Bokk Yakaar.
Pourrait-on envisager un rapprochement avec Cheikh Bamba Dièye en cas de démission de MTN de l’Apr ? L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, qui a un pas dans le parti au pouvoir dont il n’a pas démissionné officiellement, et un autre dans l’opposition, vient de poser un acte de défiance qui le tient à distance du pouvoir. Une candidature qu’il perçoit comme une alternative à celle incarnée jusqu’ici par le frère de la Première Dame. Envisage-t-il réellement de se présenter contre le candidat du parti au pouvoir, ou s’agit-il juste d’une manoeuvre politicienne en vue d’un recasement éventuel dans les grâces du pouvoir. Wait and see !