Des stars de la musique ghanéenne impliquées dans une bagarre libérées sous caution

Deux stars de la musique rivales au Ghana, impliquées dans une bagarre lors d’une cérémonie de remise des prix samedi soir, ont été libérées sous caution, a annoncé la police.

Stonebwoy et Shatta Wale seraient traduits devant le tribunal à une date ultérieure, a ajouté la police, sans préciser les charges qui leur incomberaient.

Une troisième personne accusée d’avoir utilisé du gaz poivré lors de la bagarre a également été libérée sous caution, a annoncé la police.

La bagarre a éclaté après que Stonebwoy soit allé chercher un prix lors de la cérémonie des Vodafone Ghana Music Awards dans la capitale, Accra, samedi.

« La police condamne sans équivoque les troubles et assure le public et les supporteurs qu’il gérera l’affaire avec l’attention nécessaire qu’elle mérite », a ajouté le communiqué de la police.

Les séquences vidéo de la bagarre semblaient montrer que Stonebwoy tenait une arme à feu, mais la police n’a fait aucune mention dans sa déclaration.

Stonebwoy s’est excusé pour sa participation à la bagarre.