Élections nigérianes en 2019: la propagation de fausses informations

La campagne pour l’élection du prochain président nigérian tire à sa fin avec des accusations visant l’abus des médias sociaux pour diffuser des informations trompeuses.

Les deux principaux partis politiques ont déclaré à BBC Reality Check que leurs rivaux étaient impliqués dans la propagation de la désinformation.

Le président sortant, Muhammadu Buhari, du congrès All Progressives (APC) et son principal rival, Atiku Abubakar, candidat du Parti démocratique du peuple (PDP), ont tous deux été la cible de vidéos contenant des informations douteuses ou inexactes, partagées en ligne. .

Accusations volant dans les deux sens
“La campagne du PDP a fait quelques efforts pour promouvoir la désinformation”, a déclaré Tolu Ogunlesi, responsable des communications numériques du président Buhari.

Les deux parties nient toute connaissance selon laquelle des personnes au sein du parti répandraient de la désinformation.