Etat islamique affirme avoir enlevé des travailleurs humanitaires du Nigeria

La branche Afrique occidentale (ISWA) de l’État islamique affirme être responsable de l’enlèvement de six travailleurs humanitaires dans le nord-est du Nigéria.

L’agence humanitaire Action contre la faim a identifié un membre du personnel et cinq autres personnes enlevées la semaine dernière dans une vidéo publiée mercredi.

La vidéo montrait les travailleurs humanitaires kidnappés demandant l’aide du gouvernement et de la communauté internationale pour obtenir leur libération.

Jeudi, le gouvernement nigérian a annoncé qu’il négociait avec les ravisseurs, mais a refusé de donner d’autres informations.

L’État islamique a revendiqué l’attaque dans son journal hebdomadaire.

Le groupe s’est séparé de Boko Haram en 2016 et a mené plusieurs attaques dans le nord-est du Nigéria et dans la région du lac Tchad au cours des derniers mois, visant souvent des bases militaires.

En octobre 2018, le groupe a tué un travailleur humanitaire qu’il avait kidnappé en mars de la même année.