Immobilisation  »Pointe Sarène » : La présidence s’explique

L’avion présidentiel, la ‘’Pointe Sarène’’ a été immobilisé. Sa remise en ligne est prévue fin semptembre. Le palais explique cet arrêt par des raisons techniques.

‘’Le programme de maintenance défini par le Constructeur prévoit des visites périodiques ou Check. Il s’agit, entre autres, d’une Check A tous les quatre mois, d’une Check C tous les vingt-quatre mois, d’une Check « 6 ans » tous les six ans et d’une Check « 12 ans » tous les douze ans’’, détaille un communiqué de la Présidence.

Si l’on en croit le document, cette année, l’avion est immobilisé pour la maintenance 6 ans. Autrement dit, il y aura une inspection complète des 7 réservoires que compte l’appareil.  Il en est de même de la voilure, sans oublier ‘’un démontage et un remontage total de la cabine’’.

‘’Un programme de révision d’une telle envergure nécessite beaucoup de temps de travail et une immobilisation de l’avion, car chaque opération doit être minutieusement exécutée afin de préserver la sécurité des vols’’, se justifie la présidence.