Journal de la campagne, jour 5 – PAR KHADIR NIANG

Ousmane Sonko dans le Baol, chez moi, il nous fait remarquer qu’on a raté Cheikh Anta Diop ( dont c’est l’anniversaire de la disparition aujourd’hui ), qu’on a raté Mamadou Dia, et faudrait pas le rater lui, Ousmane Sonko.
Il faut être sacrément ambitieux, pour ne pas dire culotté, pour se hisser soi-même au même niveau que ces deux hommes d’une dimension scientifique pour l’un et politique pour l’autre, exceptionnelle.
Son directoire de communication devrait arrondir les angles, je veux dire redimensionner son égo et toiletter ses discours.
Par ailleurs, dans ma ville à Mbacké, il a abordé une question pertinente, le problème de l’eau salée. Sa proposition de dessalinisation est intéressante.

Wade est à Dakar, et a été accueilli, non seulement par ses militants mais aussi par des leaders de l’opposition, surtout ceux qui appartiennent à la grande coalition Idy2019. Un signe ?
Je disais hier que la position actuelle de Wade c’est du grand bluffe, je pense qu’il pourrait finir par soutenir Idy au dernier moment et apporter le coup de grâce qui changerait beaucoup l’issue de l’élection, combiné avec un soutien presque certain de Khalifa Sall à Idrissa Seck, Macky a sérieusement de quoi avoir une peur bleue ! Disons Orange.

Madicke Niang continue toujours sa tournée de ziar, faisons gaffe il pourrait se retrouver Président le 24 prochain suu niann yépp nangoo.

Khadir Niang