La population d’ânes du Kenya pourrait-elle être anéantie?

Au Kenya, on craint que la population d’ânes du pays ne soit anéantie si rien n’est fait pour enrayer le taux d’abattage, en raison de la demande insatiable de la Chine pour la gélatine produite par ébullition de la peau des animaux.

Les estimations suggèrent que 1 000 ânes par jour sont abattus et que la population pourrait disparaître d’ici dix ans.