La société civile sénégalaise dénonce le traitement inéquitable des candidats par la RTS

COMMUNIQUE DES MISSIONS D’OBSERVATION DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE
En vue de contribuer à la crédibilité et à la transparence du scrutin présidentiel du 24 Février 2019, les missions d’observation de la société civile sénégalaise accréditées ont mis en place une Situation Room électorale, dispositif technique et opérationnel permettant de déceler les irrégularités, de les prévenir, et au besoin les faire corriger par l’ensemble des parties prenantes du processus électoral concernées.
A cet effet, plus de 3135 observateurs ont été déployés sur l’ensemble du territoire national pour assurer l’observation du processus électoral et le monitoring des médias, de la violence et de la corruption politique.
S’appuyant sur ce dispositif, les missions d’observation de la société civile disposent de suffisamment d’éléments pour apprécier la transparence et la sincérité du scrutin à temps opportun.
Elles notent que le scrutin s’est dans l’ensemble déroulé dans le calme et la sérénité malgré quelques dysfonctionnements. Elles saluent la maturité du peuple sénégalais mais déplorent les déclarations et comportements irresponsables de certains acteurs, en particulier:
Le manque de retenue de certains médias au mépris des règles d’éthique et de déontologie notamment en matière électorale.
Les déclarations de candidats de l’opposition ciblant les médias nationaux et internationaux, auxquels il serait reproché la publication de résultats tendancieux au risque de les livrer à la vindicte populaire.
La déclaration du Premier ministre, membre du directoire de campagne de la coalition Macky 2019, faisant état d’une victoire au premier tour à 57%, empiétant ainsi sur les prérogatives des instances habilitées à proclamer les résultats du scrutin présidentiel, de nature à remettre en cause la paix civile et la stabilité sociale.

Le traitement inéquitable des candidats par la RTS, chaine publique nationale

Les missions d’observation de la société civile tiennent à rappeler à tous les acteurs, que le processus suit son cours avec une collecte et une remontée des résultats tels que prévu par la loi. Elles invitent tous les acteurs à ne pas empiéter sur les prérogatives des instances compétentes en la matière.

Dans l’attente de la proclamation définitive des résultats, les missions d’observation de la société civile appellent tous les acteurs à avoir un comportement républicain et à faire preuve de sérénité afin de préserver le climat de paix qui prévaut depuis le début du scrutin et qui est nécessaire à l’exercice des principes démocratiques au Sénégal.
Les missions feront un bilan exhaustif de leur participation au processus avec des recommandations dans une perspective de consolidation de nos acquis démocratiques.

Fait à Dakar le 25 Février 2019
Les missions d’observation de la société civile sénégalaise accréditées