L’appel au dialogue de Macky : Issa Sall accepte, Sonko décline

Le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) du candidat Issa Sall, accepte l’invitation au dialogue, lancée hier, mardi 5 mars, par le président Macky Sall, lors de sa première sortie officielle après sa réélection.
En effet, en phase avec l’appel du chef de l’Etat, le parti de l’opposition exige, toutefois, un dialogue sincère.

« Nous n’avons aucune difficulté à répondre au dialogue de Macky Sall, déclare Khalifa Mbodj, le Secrétaire permanent dudit parti, interrogé par la Rfm. Au-delà de lui, il s’agit de l’avenir du Sénégal. Le président entame son dernier mandat et le Sénégal va demeurer. Nous saluons cet appel au dialogue. Maintenant, il y’ a une seule exigence pour participer à ces dialogues, c’est que ce dialogue soit sincère. ».

Le membre du Pur de poursuivre : « Le président nous avait appelés à un dialogue sur le processus électoral. Nous avions fait des propositions allant dans le sens du bulletin unique (afin) d’avoir un bon fichier. Mais ce qui l’intéressait, c’était son parrainage. »
Soupçonneux, Khalifa Mbodj se demande si « ce sera un dialogue pour essayer de nous jouer un mauvais tour. »

Ousmane Sonko décline l’appel au dialogue de Macky Sall. Le Pastef parle de « non-événement ». El Hadji Malick Ndiaye : « Nous sommes passés à autre chose, parce que c’est un non-événement et nous ne souhaitons pas réagir. » Pour l’instant, au sein de la coalition Idy2019, c’est motus et bouche cousue