Pendant ce temps , les gilets jaunes manifestent pour une hausse du prix du carburant, le coup de la vie , logement etc. et en Algerie, les gens manifestent contre un cinquieme mandat de Bouteflikha. Et vous qui parlez du cfa, d’une election truquee ou volee ou en etes vous ? Manifester ne veut pas dire faire usage de la violence. Le malheur du senegalais c’est qu’il aime le discours ou qu’il aime jouer aux vertueux.

Si vous estimez que l’électionont a ete truquee alors il y a deux possibilites : soit l’on se revolte pour reclamer justice ou soit l’on se tait et l’on se terre. L’on ne peut pas continuer à s’alarmer et encore pour cinq autres annees. C’est trop quand meme N’aviez vous pas dit s’il l’emprisonne Karim Wade ? Khalifa Sall , s’il l’emprisonne ? Le parrainnage, s’il passe ? Il n’ose pas eliminer khalifa , Karim Wade ? Le Conseil Constitutionnel n’osera pas eliminer des candidats ? Ils n’oseront pas truquer les elections ? Il ira au second tour qu’il le veuille ou non ? Non, la cour d’appel n’osera pas lyi donner la victoire ? Ils, il, en a finir ? Et alors ? Il est elu avec 58%, et alors ? Et dit-on ,2024 c’est bientôt ? Et tout ce beau programme ? Khalifa est en prison, Karim exile, 24 candidats elimine dans les parrainnages et il a gagne l’election au premier tour. Que dites vous encore ? Quels sont les sens de ces discours? Avec de tels types de postures, un regime peut regner au Senegal pendant toute une eternite. Les exemples sont sous nos yeux : Senghor a regne pendant 20 ans, Abdou Diouf 20 ans , avec mes memes methodes. L’histoire de Wade fut une parenthese , car s’il etait aussi determine que Diouf , Wade et Sall, il serait peut etre encore au pouvoir.

Au dela , ce sont les senegalais qui aiment qu’on gouverne de cette maniere. Nous sommes passes d’un peuple d’elite a un banal peuple qui aime les stipudites et les banalites tout en pensant que nous sommes les choisis de Dieu sur terre. Qui n’avance pas , recule. Et ce pays est entrain de regresser sur tous les plans. La democratie n’a jamais ete un discours, mais des postures à assumer pour l’histoire. Nous serons un peuple libre qu’à l’aune de l’epreuve du courage. Et les exemples de courage fleurissent dans l’histoire de ce pays. Mais ils ont bien paye le prix. C’est pourquoi, ils sont toujours dans l’histoire de ce pays qui est devenu si banal que ce sont des traitres qui sont cites en exemple.