Le Kenya prêt à décriminaliser l’homosexualité

Un tribunal composé de trois juges devrait statuer sur une pétition visant à décriminaliser des articles d’un code pénal rendant illégale les relations consensuelles entre personnes de même sexe au Kenya.

Les groupes de défense des droits des homosexuels ont soutenu la pétition visant à annuler les articles 162 et 165 du code pénal.

Ils ont fait valoir que l’État n’a aucune activité réglementant les questions d’intimité.

Toutefois, des groupes religieux ont fait valoir que ces questions devraient être guidées par les valeurs du pays.

La décision devrait être rendue à 14h30, heure locale (12h30 BST).

La Commission nationale des droits de l’homme du Kenya a demandé à la police de renforcer la sécurité dans les locaux du tribunal.