Le père sud-africain du commerce de détail noir décède

L’homme d’affaires Richard Maponya, qui était connu comme le père du commerce de détail noir en Afrique du Sud, est décédé à l’âge de 99 ans.

Maponya est décédé lundi matin à la suite d’une courte maladie, a indiqué sa famille.
« Cela a été un choc pour la famille. C’était le genre d’homme qui travaillait tous les jours et il travaillait encore à 99 ans », a déclaré le porte-parole de la famille Mandla Sibeko.
Maponya, qui a suivi une formation d’enseignante, s’est lancée dans les affaires en vendant des vêtements aux mineurs et aux ruraux au début des années 1950.
Son entreprise a grandi et il a ouvert des magasins de détail, y compris un journal intime, une boucherie, une station-service et exploité un concessionnaire General Motors avant que le géant américain ne se retire d’Afrique du Sud en 1987.

Dans le plus grand canton noir du pays, Soweto, Maponya a établi le premier concessionnaire BMW et développé le Maponya Mall.
Il a accueilli Nelson Mandela chez lui peu de temps après la libération du leader après 27 ans de prison en 1990.
En 2007, il a reçu l’Ordre du Baobab en Argent pour son « excellente contribution à l’entrepreneuriat malgré des conditions d’apartheid oppressives, et pour avoir été une source d’inspiration pour des Sud-Africains défavorisés cherchant à réussir en affaires ».

Il a également été administrateur du Fonds Nelson Mandela pour les enfants et a fondé la première Chambre de commerce fédérée nationale africaine parmi de nombreuses autres distinctions.
Je le connaissais, lui et sa famille – il était le gentleman par excellence.