Les élections sont le ndigël du peuple, par Mamadou Sy Tounkara

Le président de la République a lancé deux messages facilement déchiffrables à tous.

1 – Le centre d’intérêt de ce mandat de cinq années qui vient juste de démarrer est le travail et les résultats performants au service du Sénégal et des Sénégalais. Il est inenvisageable d’installer le pays dans une campagne présidentielle permanente auquel cas le peuple serait le grand perdant car il n’y aura ni travail ni résultats performants.

2 – Les responsables qui doivent s’adresser aux médias et aux populations doivent être guidés par cet axe « Travail-Résultats performants ».

Il est important de se rappeler que les élections sont le ndigël du peuple sénégalais. Ce dernier désigne, à la majorité, qui doit le gouverner pendant cinq ans pour deux objectifs principaux : travail et résultats performants. Ceux qui sont au pouvoir doivent éviter de dévier ou de se faire dévier de cette trajectoire.

Les électeurs donnent aussi ndigël à ceux qui n’ont pas été élus d’apporter aide et soutien à leurs frères et soeurs qui sont élus pour que leur travail donne des résultats performants au bénéfice de tous. C’est cela qui est dans l’intérêt du peuple, que les débats tournent autour du travail et des performances, que les adversaires politiques ne soient pas des ennemis mais coopèrent et travaillent ensemble pour le bénéfice exclusif du Sénégal et des Sénégalais d’aujourd’hui et de demain.

« Le politicien pense à la prochaine élection, l’homme politique pense à la prochaine génération ».

Mamadou Sy Tounkara
Conseiller spécial du président de la République du Sénégal