LES IMMENSES GRÂCES DES DISCIPLES DE SERIGNE TOUBA !

” Une fois Serigne Touba avait dit ceci à Serigne Paate Amar : aujourd’hui, je voudrai que tu formules ton voeux et je le soumette à Dieu qui le réalisera. Et Serigne Paate Amar de dire : je ne veux rien d’autre que ta personne. Ainsi, Serigne Touba lui dit : ma personne, tu l’as deja avec toi. Alors, je voudrai que tu formules autre chose. C’est ainsi qu’il dit ceci à Serigne Touba : je voudrai que tu ne leves pas le voile sur moi. Ferme moi à l’image d’un parapluie que l’on ferme et ne m’ouvres qu’au jour du jugement dernier. Et Serigne Touba lui dit : tu as eu ce que tu demandes ! Au jour du jugement dernier , ta ressemblance au Prophete sera tellement parfaite au point que lorsque tu marcheras pour aller au lieu du jugement, celui qui te verra, risque de dire que c’est le Prophete qui est entrain de se diriger vers le lieu du jugement. ”

( L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop)