OUSMANE SONKO LE NIHILISME REND FOU ET INSENSIBLE

C’est plus de 24h après le décès du Président Ousmane Tanor Dieng que finalement le député Ousmane Sonko a du se résoudre à enfin présenter des condoléances.
En le faisant, il prend le soin de ne pas écrire Président Macky Sall.
Il prend également le soin de ne pas parler de l’institution que présidait Ousmane Tanor Dieng.
Il parle de Tanor comme « collaborateur » de Monsieur Macky Sall.
Sonko aurait vraiment dû nous épargner de sa piteuse façon de présenter des condoléances lui qui rappelons-le avait tout prétexté pour ne pas assister aux funérailles de feu Bruno Diatta.
Le rapport qu’Ousmane Sonko a avec la mort de ses adversaires montre des signes de méchanceté inquiétants qui sont très éloignés des vertus Sénégalaises.
C’est inquiétant et troublant. C’est vraiment inquiétant.

Signé
Un citoyen paisible