Patrimoine supposé du Directeur général de l’IPRES: Ces immeubles qui intriguent la République et fâche les retraités

Le patron de l’Ipres est sorti de sa réserve suite aux nombreuses accusations portées à son encontre dans le cadre de la gestion de l’entreprise. Mais pour certains, cela n’a pas eu les effets escomptés. Une installation sur son siège entouré de membres de sa base politique et de sa famille en plus de quelques amis, sympathisants et collaborateurs, une lecture d’un long texte en langues officielle et nationale notamment français et ouolof, quelques petits échanges complices et le tour est joué. Donc, aucun argument de la personne autorisée sur les réserves obligataires, le vol de 10 ou 100 millions à domicile, le détournement à hauteur de 400 millions sur les tickets restaurants, le projet d’entreprise de l’hôtel Indépendance. Dans son speech, le dg a fait allusion à des évocations sur ses biens immobiliers et la citation de sa femme dans certaines questions avec de fermes démentis.