PAUL KAGAME DÉCIDE D’ACCUEILLIR 30 000 AFRICAINS BLOQUÉS EN LYBIE ET DEMANDE L’EXCLUSION DE L’AFRIQUE DU SUD DE L’UA

Les vols d’évacuation vers le Rwanda devraient commencer dans les prochaines semaines et seront effectués en coopération avec les autorités rwandaises et libyennes. Le gouvernement rwandais se dit prêt à accueillir dans son centre de transit jusqu’à 30 000 Africains bloqués en Libye, mais uniquement par groupes de 500, afin d’éviter que le pays ne soit débordé. « C’est un moment historique, parce que des Africains tendent la main à d’autres Africains », s’est réjouie Amira Elfadil, commissaire de l’UA aux Affaires sociales. « Je suis convaincue que cela fait partie des solutions durables ». Depuis l’année dernière, le Rwanda a commencé à délivrer aux réfugiés des documents de voyage internationaux afin de faciliter leur circulation à travers les frontières, à l’exception de leurs pays d’origine.

Par ailleurs, le président rwandais s’en est pris vivement aux autorités sud-africaines par rapport à leur laxisme sur la xénophobie. Il demande purement et simplement l’exclusion du pays de Nelson Mandela de l’Union Africaine, comme au temps de l’apartheid.

“Les autorités sud-africaines se sont rendues coupables d’encouragement des actes de xénophobie en optant pour le laxisme contre les auteurs de ces actes. Et Lorsque j’entends mon homologue RAMAPHOZA déclarer que le bilan de ces récentes attaques est de 10 morts dont 1 seul étranger, je me dis qu’il faudrait une mise à l’écart temporaire de la RSA de toutes les instances de l’Union Africaine et des autres organisations sous régionales, afin qu’elle comprenne que l’Afrique est appelée en ce 21 ème siècle à être unie et indivisible face aux enjeux de la mondialisation”, a déclaré Paul Kagame devant la presse.

Voilà un véritable leader, un panafricaniste qui met en avant les intérêts exclusifs du continent africain. Merci encore Monsieur Kagamé.