C’est sans doute la première grosse glissade de Issa Sall, le candidat du Pur. Et l’affaire risque de lui coûter des suffrages au moment où des voix s’élèvent dans la société civile pour demander aux candidats à la Présidentielle de décliner leurs programmes en faveur des enfants. 
Hier, Issa Sall était à la Tfm pour l’enregistrement d’une grande interview. 
Une fois le candidat du Pur sur les lieux, le journaliste Chérif Dia lui présente l’équipe trouvée sur place. Parmi elle, Ngoné Ndour et Pèdre Ndiaye qui ont un nouveau concept démission appelé « Et l’enfant ? « . 
Son objectif est de recueillir, en présence d’enfants qui posent des questions, les propositions que les candidats à la Présidentielle ont pour cette frange de la société. 
Hier donc Chérif Dia explique à Issa Sall le concept de l’émission et lui demande quand est ce qu’il aura le temps d’enregistrer aussi avec Ngoné Ngom et Pèdre Ndiaye, histoire de décliner son programme pour les enfants. 
Contre toute attente, Issa Sall convoque l’enregistrement qu’il doit faire à la Rts, explique qu’il est très pris et lâche lorsque son interlocuteur insiste :  » Je n’ai pas le temps pour les enfants « . 
Fait assez insolite : les coulisses de cette grande interview étaient diffusées en direct sur la page Facebook de Gfm comme l’a constaté Libération qui a pu immortaliser le fameux échange. 
Dans la vidéo donc, Chérif Dia insiste, malgré ce refus, et explique à Issa Sall l’importance de l’émission en lui indiquant que les parents des enfants sont aussi des électeurs. 
Issa Sall reste intransigeant et lâche :  » Ils n’ont qu’à ne pas voter pour moi « . 
La gaffe de trop et une des personnes qui l’accompagnaient a même tenté d’arrêter le direct après avoir remarqué qu’un journaliste d’Igfm filmait tout.