PRESIDENTIELLES 2019 : QUAND LA PSYCHOPATHOLOGIE S’Y MELE !

La lecture des postures de certains militants renseignent bien non seulement sur leur état psychologique , mais eclaire aussi sur celui de leur leader. En effet, quelle peut etre la psychologie d’un militant qui dit qu’un tel est capable de régler les problemes de notre pays ? A quel degre d’insconscience faut-il être pour dire , qu’un tel homme politique est notre sauveur ou qu’il est venu pour nous delivrer ?

Et l’homme politique tout narcissique rien que pour l’electorat adosse un tel type de discours ! Je ne suis pas un politicien , mais un acteur politique , une projection inconsciente-et parfois consciente faite dans le besoin non seulement pour se demarquer , mais pour seduire un electorat atteint d’irrationnalite. Comment un electeur ou une electrice peut-il ou elle seulement croire en une pareille folie ?

L’on peut dire peut etre que cette conception est alimentee et presque dessinee par l’electeur ou l’electrice dans son attente deraisonnable. A leur decharge , ces electeurs et electrices ne sont pas les seuls à fonctionner sur ce mode pathologique. C’est pareil pour les autres electeurs des autres leaders. Eh bien le Senegal n’est pas encore sorti de l’orniere. Il devrait se depolluer du mythe du sauveur, arreter d’en vouloir aux hommes politiques, à la France ou aux marabouts, etc. Mais il ne le peut pas : il aime etre trompe. Il aime jouer a l’hypocrisie. Il aime jouer le jeu de la malhonnetete et se mettre en valeur. Et cela ne changera pas parce que sa structure mentale et emotionnelle est moulee dans ce moule. Ainsi, la population continuera donc a avoir une relation pathologique d’amour-haine, de narcissisme, de larbinisme et d’histrionisme avec le pouvoir.