Qui est Idrissa Fall Cissé, l’insulteur en règle de Macky Sall ?

Activiste engagé basé en France, Idrissa Fall Cissé est tout à son combat contre le Président Sall et son régime. Il est sorti de l’anonymat à la faveur d’une interpellation par les éléments de la Section de recherches, le jour de la Tabaski. Alors que le commun des Sénégalais célébrait la fête du mouton, il a été cueilli, chez lui, au quartier Colobane. Et pourtant, Idrissa Fall Cissé aurait pu passer une joyeuse fête de l’Eid El-Kébir en famille, s’il ne s’était pas aventuré à commettre un énième post sur son mur Facebook. Dans ledit post, il grossit le lot des activistes virulents à l’endroit du régime Sall sur les réseaux sociaux, traitait le Président Macky Sall de « S… ».

Plume corrosive contre le régime marron-beige

En vacances au Sénégal depuis dimanche, Idrissa n’a pas eu le temps de défaire ses bagages qu’il sera cueilli par la Sections de Recherches. Mais, plus de peur que de mal, puisqu’il sera libéré au bout de quelques heures. Son passeport confisqué et une re-convocation pour aujourd’hui lui est notifié. Plusieurs raisons ont été évoquées suite à son interpellation. Si le délit d’insulte au chef de l’État reste le plus constant, certains ont fait courir le bruit que Idrissa aurait pondu un pamphlet sur la famille Sall. Que nenni ! Il n’en est rien, si l’on se fie aux propos de Cheikh Doudou Mbaye qui se présente comme un « frère » de l’activiste.

Dans une vidéo live de 11 minutes 46 secondes, postée lundi soir à de 23H35mn, Cheikh Doudou, lui aussi activiste établi en région de Bruxelles, précise : « Idrissa n’a absolument rien écrit. C’est un faux support qu’il a produit en soutien au journaliste Adama Gaye. C’était juste une plaisanterie qu’il faisait. Sinon, il n’a rien écrit. Et si c’est pour cette raison qu’on l’a interpellé, je pense qu’il apportera les éclairages nécessaires. » S’il le dit.

Qui est donc Idrissa Fall Cissé ? Qui est ce jeune activiste établi en France et dont la plume est réputée très corrosive à l’endroit du Président Macky Sall et son régime ? Qui est cet homme qui, derrière son clavier, étale son courroux sur le pensionnaire du Palais de l’avenue Roume ? « L’Observateur » tente de percer le mystère Cissé.

Militant engagé pour son pays

À défaut de faire parler directement le concerné, « L’Obs » a fait parler sa page Facebook. Sur son mur, la photo de profil est peu parlante. On y découvre Idrissa, relax sur un siège, derrière son box, le téléphone scotché à l’oreille, sourire aux lèvres, lunettes de vues vissées sur le nez, le poignet orné de bracelets ethniques, corpulence moyenne enveloppée dans un blouson noir sur un jean bleu, la tête coiffée d’une casquette rouge sur laquelle, on lit l’inscription NY. Son visage respire la sérénité d’un militant engagé pour son pays.

Et, peu importe les 3 843 km qui le séparent de son pays natal, Idrissa vit et respire Sénégal, d’où son engagement citoyen couché comme une épitaphe sur la page d’accueil de son mur : « Je veux que tout acte que je pose soit mesuré à l’aune de l’intérêt citoyen. »L’intérêt national, c’est justement ce qui lui a valu d’être gardé à vue, le jour de l’Eid El-Kébir.

Ce dimanche, le jeune sénégalais a quitté sa ville d’adoption, en France, le cœur guilleret. Il débarque chez lui, l’espoir de fêter la Tabaski en famille, en bandoulière. Mais, sa désillusion sera grande, puisqu’il sera cueilli, dans l’après-midi de la fête. Et pourtant, Idrissa nourrissait des appréhensions sur son retour au pays.

« Les gens enquêtaient sur lui »

« Le samedi, jour de son départ pour le Sénégal, Idrissa m’a appelé pour me dire qu’un ami se renseignait auprès d’amis communs pour avoir son adresse exacte à Dakar, puisqu’il avait déménagé. Je lui ai demandé de surseoir à son voyage, car les gens enquêtaient sur lui. Il m’a dit qu’il ne pouvait annuler son voyage et qu’il n’y avait aucun risque. Je lui ai donc demandé de faire attention. On a eu une discussion vidéo le jour de la Tabaski et on s’est présenté nos vœux de bonne année », confie Cheikh Doudou Mbaye sur sa vidéo live.

Le même soir, il sera cueilli, puis libéré quelques heures plus tard, à charge pour lui de déférer aujourd’hui à une autre convocation. Idrissa Fall Cissé habite la capitale, Dakar. Il a fait ses humanités au Lycée Ibou Diallo de Sédhiou avant d’intégrer le Lycée Lamine Guèye, ex-Van Vollenhoven. Son Bac en poche, Idrissa suit un cursus en Communication des entreprises et organisations à l’Université Gaston Berger.

Quelques années plus tard, il décroche une Pré-inscription pour l’Université d’Aix de Marseille. Il y suit une formation en Mondialisation et Développement, puis il migre vers l’Université libre de Bruxelles où il suit un curricula en Urbanisme et aménagement du territoire avant de revenir à l’Université Gaston Berger pour des études en Géographie, plus précisément en Espaces et Sociétés urbaines. Une biographie sommaire qui renseigne un chouia sur la trajectoire d’un homme profondément militant.