SADIO MANE – L’ACTE FONDATEUR DU LEADER Par BACARY DOMINGO MANE

Certains n’ont certainement pas manqué de voir dans la seconde tentative de tirer le pénalty de l’équipe du Sénégal face à celle du Kenya, un acte suicidaire de Sadio Mané, après avoir raté le premier !
Ils ont peut-être raison. Mais où serait le mérite du héros s’il n’avait jamais peur ? Ce n’est pas cette peur qui tétanise ou paralyse les articulations, mais celle qui fait le plein d’énergie, en plongeant le héros dans une sorte d’extase ou de transe.
L’enfant de Bambaly savait ce qu’il faisait, envisageant tous les scenarii, y compris le pire. Le côté sublime du «plus mauvais», c’est qu’il est une sorte de voie d’accès au monde des possibles, à la volonté de puissance qui rend le héros stoïque.
Sadio Sané est un Offensif challenger, qui réussit quand il échoue, tel un phénix qui renaît de ses cendres. Il est combatif et ne peut exister qu’en temps de guerre. C’est un Nantio….
Ce ballon qu’il arrache, dépose sur le point de pénalty, s’élance, tire et marque, est un acte fondateur du leader qui a décidé désormais de s’assumer. Le déclic vient de s’opérer et seuls ceux qui savent la valeur de la magie du détail, ont pu capter et graver dans le marbre cet instant unique.
A défaut de voler, courir, marcher ou ramper, le héros avancera, quoi qu’il fasse ! Il a au moins compris une chose : l’ancrage est la promesse de l’élévation. Une étoile est née et l’astre illuminera le ciel de la Can du Caire…qu’il vante ou qu’il neige !
Mondeafrik