SENELEC, TER, salaires… : L’État débloque une centaine de milliards

Au moment où de larges franges de l’opposition continuent de crier, urbi et orbi, que les voyants des finances publiques sont au rouge, le ministère des Finances et du Budget dirigé par Abdoulaye Daouda Diallo pose des actes concrets qui tendent à prouver le contraire.

Selon le quotidien Libération de ce lundi, l’Etat a pris toutes les disposition pour qu’il n’y ait pas de rupture de stock à la Société nationale d’électricité (Senelec). Pour ce faire, il vient de débloquer la bagatelle de 35 milliards de Fcfa pour sécuriser cette entreprise stratégique.

Ce n’est pas tout. Le ministère des Finances et du Budget a aussi payé la totalité de la dette due aux fournisseurs dans le cadre du Train express régional (Ter). Mieux, à cause de la Tabaski, les salaires et pensions ont été payés par anticipation depuis quelques jours.