Somalie condamnation à mort pour viol collectif

Cinq jeunes hommes ont été condamnés à mort par peloton de tir pour le viol collectif d’une femme sans nom à Galkayo, la principale ville de la région semi-autonome de la Somalie, le Puntland.

Leur procès, devant un tribunal civil, n’a duré qu’un jour après que les accusés – dont quatre ont 18 ans et un qui a 19 ans – aient plaidé coupable d’avoir violé la femme le 22 février, a déclaré le procureur.

La décision est extrêmement importante – les affaires de viol au Puntland sont généralement réglées à l’amiable, à la suite de l’intervention des anciens traditionnels qui ont forcé l’auteur et la victime à se marier.

Ce procès a probablement été provoqué par l’indignation concernant le viol et le meurtre d’une fille de 13 ans à Galkayo la semaine dernière.

Selon des sources fiables, la jeune fille aurait été étranglée avec une corde, les dents cassées et l’une de ses oreilles coupée avant que son corps mutilé ne soit jeté devant la maison de sa famille.

Le motif de l’attaque n’est toujours pas clair.