Youssou N’Dour et Angélique Kidjo parrainent le projet Africa 2020


Les deux stars internationales africaines, le Sénégalais Youssou N’Dour et la Béninoise Angélique Kidjo sont respectivement parrain et marraine du projet Africa 2020.

Youssou N’Dour et Angélique Kidjo
Lancé par le président français Emmanuel Macron, ce projet consiste à l’organisation, sur toute une année, d’une saison culturelle africaine en France. L’objectif de ce programme est le changement du regard sur l’Afrique.

Honorée d’être la marraine d’un événement de cette ampleur, la chanteuse béninoise a confié aux journalistes : « C’est un défi énorme pour l’État français et pour le président Macron qui en a eu l’idée. Les Français ne connaissent pas, ou peu, ce continent complexe. Or, jusqu’ici, notre histoire a été racontée par ceux qui nous ont asservis. On va donc se présenter nous-mêmes. J’essaie actuellement de voir en quoi pourrait consister ma participation artistique à ce projet que j’aimerais voir à l’avenir développé hors de France. »

Youssou N’Dour a déclaré lors d’une interview accordée dans le cadre de la promotion de son 34e album Africa Rekk (L’Afrique uniquement) : « La situation économique, politique et sociale de l’Afrique d’aujourd’hui est meilleure que celle d’hier. L’Afrique a aujourd’hui plus de diplômés qu’aux lendemains des indépendances. Donc ne loupons pas le virage. (…) Africa Rekk est aussi une représentation de l’Afrique au reste du monde à travers la beauté des sonorités et du talent de la jeune et prometteuse génération d’artistes. »

Le choix de ces deux ambassadeurs infatigables du continent pour ce projet ambitieux prend en compte le souci que l’Afrique se raconte, dans le sens où les différents projets émaneront exclusivement d’acteurs du continent à partir d’un cadre défini comme l’explique la commissaire d’Africa 2020, la Sénégalaise Ngoné Fall.

L’actualité musicale d’Angélique Kidjo en 2018 a été marqué par son interprétation émouvante de la chanson « Blewu » à l’occasion des commémorations de l’armistice 14-18 sous l’arc de triomphe à Paris en France.

« Blewu » qui signifie patience en langue Mina est un hommage aux troupes coloniales de la légende togolaise Bella Bellow.

Quant à Youssou N’Dour, il a participé en juin 2018, au forum mondial de Normandie qu’il a clôturé par un concert devant 8.000 personnes sur la plage d’Ohama Beach (une des plages théâtre du débarquement de Normandie).